Rechercher

Retour de manivellesPosté le 09-09-2019
à 15:40:59

Des machines et des Hommes

“La Gazette” vous propose aujourd'hui un petit retour de manivelles sur le dernier Paris-Brest-Paris, non pas à travers tel ou tel cyclo, mais en faisant un gros plan sur le “Concours de Machines” organisé par l'association des artisans du cycle. Il existe aujourd'hui en France une quarantaine de fabricants artisanaux.
Ce concours, inspiré du concours Lépine, dont la création remonte à 1903, s'est tenu cette année dans le cadre du 19e Paris-Brest-Paris.
C’est ainsi que, vingt six des 6 674 inscrits ont présenté leurs vélos à un jury composé d'artisans constructeurs de cadres et de bicyclettes.
Les machines ont été soumises aux regards aiguisés et aux analyses d'experts du cycle, puis mises à l'épreuve in situ. Quoi de mieux pour tester les machines que les 1 200 km de cette épreuve.
S'il est parfois difficile d'innover en la matière, on a pu en revanche admirer du point de vue esthétique de très beaux vélos. Vous pouvez en juger par vous même en visionnant quelques unes de ces photos.
Paris-Brest-Paris c'est aussi une ambiance. Jeanne Lepoix a suivi avec sa caméra quelques-uns des prétendants à ce concours.
Elle vous invite à travers un film de 7 minutes à vous plonger dans les ambiances de cette épreuve où se mêlent des machines et des hommes, des paysages campagnards et des villages bretons, des atmosphères au point du jour ou crépusculaires, des souffrances et des peines, mais aussi de profondes émotions et de grandes satisfactions pour… l'avoir fait !
Visioner le film.

commentaire(s) - Poster un commentaire


Retour de manivellesPosté le 02-09-2019
à 23:36:59

C'était le temps des "découpages-collages"

Quand j'étais un peu plus jeune... beaucoup plus jeune et encore coureur cycliste, j'avais grand plaisir à découper, photos et articles de journaux que je collais, au fil des saisons, sur un cahier d'écolier. Avec le temps ces découpures ont bien vieilli et beaucoup jauni. La qualité des photos était bien médiocre, on pouvait même y compter le nombre de pixels noirs et blancs. Mais elles n'en sont pas moins restées génératrices de bons souvenirs, que quelques 50 ou 60 ans après, j'ai toujours plaisir à consulter, non sans un peu de nostalgie d'ailleurs.
Alors “La Gazette” vous suggère de renouer avec cette pratique, remplacée aujourd’hui par la numérisation.
Le journal “Ouest-France”, qui parraine les “4 jours de Plouay 2019”, a dans son édition du samedi 31 août, consacré quelques, quatre pages entières à cette manifestation sportive.
On y relate les différentes randonnées et cyclo-sportives de vendredi où l'on peut apercevoir dans plusieurs photos du reportage quelques maillots de Saint-Avé.
Dans la première échappée matinale, vue de l'arrière on pourra reconnaître Patrick Chevillard et Jo Jehanno. Sur la ligne de départ, notre ami Jérôme Chapel n'a pas manqué d'attirer l'œil du photographe et de son objectif, tout aussi matinaux que lui.
Quant à Christiane Chevillard, encore novice mais prometteuse pour le jour où elle aura tout loisir de rouler, elle n'a pas manqué de faire la promotion du cyclisme au féminin. Il faut la remercier, car il est vrai que les cyclotes sont trop peu nombreuses dans les pelotons et plus particulièrement dans ceux de Saint-Avé.
Notre réputation de “guerriers” et de performeurs y est peut-être pour quelque chose, mais cela ne doit pas vous décourager Mesdames !
Derrière nos cuirasses se cachent souvent de bien tendres cyclos que vous saurez j’en suis sûr, convaincre de ne pas trop en faire pour mieux goûter au plaisir de faire un peu de sport, sans forcer, en pleine nature, entre copains et copines.
Le club des cyclos de Saint-Avé vous accueillera avec grand plaisir.
Merci Christiane, Jo, Patrick, Albert, Daniel, Jérôme, Jean-Yves … et les autres, pour avoir mouillé et montré notre maillot à l'occasion de ces 4 jours de fête du vélo.
“La Gazette” en ce jour de rentrée scolaire vous a préparé, pour se souvenir plus tard, un petit découpage-collage à voir.

Commentaire : Daniel PROUST qui a aussi été photographe dans une autre vie, a fait justement remarquer à "La Gazette" qu'il y a 50 ans on ne parlait pas de "pixel". C'est tout à fait exacte. Les pellicules photos étaient révélées grâce au bromure d'argent qui les composait et l'on parlait alors de "grains" qui comme les pixels en faisaient une bonne ou une moins bonne "définition".

Photos : Ouest-France du 31 août 2019

commentaire(s) - Poster un commentaire


PerformancesPosté le 26-08-2019
à 19:08:47

De vrais "Performeurs" !

Nicolas, un nouveau au club a fait dimanche sa première sortie avec le groupe 3. Arrivé depuis peu dans la région, il nous disait au départ qu'il avait choisi les cyclos de Saint Avé, d'une part à cause du large éventail de groupes de niveau que nous offrons et d'autre part à cause de la réputation de ses performeurs. Et ils sont nombreux.
L'actualité amène "La Gazette" à faire un focus sur deux d'entre eux.
Le premier, Bertrand MERLET était parti confiant et serein lors du dernier Paris-Brest-Paris, le neuvième pour lui et il avait raison. Il n'améliore pas le temps de son record établi en 2011 (52h et 44 mn) mais il fait, à 61 ans, un excellent temps de 54h et 8 mn en ayant dormi seulement 2h et 15 mn la seconde nuit.
Il était dimanche matin aux commandes du groupe 2, souriant et plein d'entrain, même s'il nous a avoué être encore un peu fatigué. Mais après une sortie de 1 219 kilomètres, faire 105 kilomètres c'est de la gnognotte pour lui.
"La Gazette" associe à sa performance, Julien le fils de JO LE TUMELIN, cyclo de Saint Avé, un ancien de Paris-Brest-Paris et de Bordeaux-Paris qui frôle, lui à 45 ans et pour son premier PBP, la barre des moins de 50 h en réalisant un excellent temps de 50h et 16 minutes, et en dormant seulement 40 mn. Licencié au VC Languidic en Pass'Cyclisme FFC, il court en 1 ère catégorie open.
Avec de telles performances, ils font tous deux partie des meilleurs mondiaux sur ce type de distance. Rappelons qu'il y avait 6 673 participants de 66 nationalités différentes.
Bravo et encore félicitations à tous les deux !
Le second performeur c'est, Bruno HEMERY.
Cela faisait un moment qu'il y pensait. Il a profité d'un séjour en Provence pour gravir le Mont Ventoux. Certes il n'est pas le seul cyclo à l'avoir gravi, mais lui il a fait beaucoup mieux !
Il a gravi le "Géant de Provence" [à ne pas confondre avec le "Giant de Provence"] 3 fois d'affilée dans la même journée, en l'attaquant par les trois accès possibles, c’est-à-dire à partir de Malaucène, de Bédoin et de Sault, le tout réalisé en 6h et 58 mn sur une distance totale de 149 kilomètres et un dénivelé cumulé de 4 454 m.
Chapeau, il fallait le faire et trouver la motivation pour le faire !
Il a utilisé pour cela une de ses plus belles machines Voir la photo que chacun pourra admirer à Atlantheix.
Bravo Bruno et félicitations !

Photos : A droite Bertrand MERLET lors de la première nuit blanche de son 9 ème Paris-Brest-Paris.
A gauche Bruno HEMERY au sommet du Mont Ventoux pour la troisième fois de la journée.

commentaire(s) - Poster un commentaire


ActualitésPosté le 18-08-2019
à 23:33:02

Les nouvelles cartes postales de copains en vacances

On a aperçu il y a quelques jours deux cyclos de Saint Avé dans les Pyrénées. Ils ont pensé adresser quelques photos souvenirs à "La Gazette". Merci d'avoir accepté ce partage.
Sébastien QUENTIN s'est attaqué au Tourmalet. (2 115m) Voir la photo, et félicitation à la photographe pour la qualité de la photo.
Marc LECUYER était à la frontière Espagnole au col de Banyuls, certes un peu moins haut (355m), mais avec aussi de très jolis points de vue. Lui et son vélo ont semble t-il eu une attirance particulière pour les vignes. Voir la photo
On sait également que Bruno HEMERY est avec une très belle machine du côté du Mont Ventoux. Mais on attend les photos.
Voir la galerie photos de l'été 2019.

commentaire(s) - Poster un commentaire


E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation) - Propulsé par 1TwoNews