Rechercher

Chronique du mardiPosté le 12-06-2018
à 10:59:49

Quand les compteurs dictent l'allure des sorties

Nous sommes nombreux à fréquenter la clairière de "Goach Groes"!?... mais si, c'est le lieu de rendez-vous des cyclos des environs à Plescop le mardi matin.
Il m'est arrivé ces derniers temps de rouler avec le 1er groupe, celui qui va un peu plus vite que le second et réunit ceux que l'âge et la sagesse n'ont pas encore totalement conquis et reste sujet à quelques bouffées de performances, voire de compétition.
Alors que les cyclos sont en général partisans d'allures régulières, j'ai remarqué que les sorties sont entrecoupées de moments où l'allure est très, très soutenue et cela sans raisons apparentes.
Mais qu'est-ce qui les pique ainsi ?
J'ai aussi remarqué que cela se produit souvent au même endroit.
L'explication se trouve peut être cachée dans nos compteurs GPS de type "Garmin". Mais ce n'est là qu'une hypothèse.
En effet, ces merveilles de technologies numériques permettent de recueillir de multiples données captées entre deux points précis d'un parcours. Garmin appelle cela des "Segments". Ces données centralisées dans une base commune et mondiale, via nos ordinateurs permettent, grâce au GPS, de comparer ses propres performances avec celles des autres, dans la mesure où l'on se trouve sur un itinéraire commun.
Ainsi, tout cyclo doté de ce type d'appareil et qui passe entre les deux points d'un "segment" voit ses performances comparées à celles des autres et peut en un clic consulter son classement.
Il est en conséquence tentant sur un parcours de 53,73 km, comme celui du mardi, à ce jour doté de 7 "Segments Garmin", de chercher à améliorer son temps et cela d'autant plus que tout est entièrement automatisé.
Dés le début du segment, un écran spécifique apparaît sur le compteur, il signale en direct le temps d'avance ou de retard sur son propre record et affiche une magnifique coupe pour le cas où le record du segment est battue.
De retour à la maison on peut en un clic consulter son classement général, ainsi que ceux de chacune des catégories d'âge ou de sexe.
Dans ces conditions je me suis laissé imaginer que les copains du mardi dotés de ce type de compteur pourraient être tentés d'embrayer quand le "segment" s'affiche sous leurs yeux.
Difficile de résister quand on a quelques beaux restes dans les jambes et que l'on a encore le goût de la compétition. Cela explique peut être cela, sauf à en démontrer le contraire.
«Citius, Altius, Fortius» en latin, qui signifient « plus vite, plus haut, plus fort » (1).
JY.LP

(1) Cette devise a été proposée par Pierre de Coubertin à la création du comité international olympique (CIO) en 1894 à la Sorbonne.

commentaire(s) - Poster un commentaire


La vie du ClubPosté le 28-05-2018
à 22:53:31

On prépare le barbecue de la "Sortie Familiale"

Le Bureau des Cyclos de Saint Avé s'est réuni ce lundi pour mettre au point les préparatifs de la "Sortie Familiale" de dimanche prochain et plus particulièrement ceux du barbecue qui se déroulera cette année encore au boulodrome de Saint Avé. Il est encore temps de vous inscrire auprès de Patrick CHARLES, mais il faut faire vite et il ne faudra pas oublier votre couvert.

Il est encore possible de commander des tenues

Le Bureau a également décidé, à titre exceptionnel, de lancer une commande de tenues supplémentaire afin d'équiper de nouveaux adhérents et de fournir des compléments de tenues à ceux qui le souhaitent. Vous pouvez donc encore commander, maillots, cuissards, manchettes, gants et autres vestes ou imperméables, mais ATTENTION la date limite pour passer commande auprès de Jean EVEN a été fixée au dimanche 10 juin 2018. Au delà il faudra attendre une prochaine Assemblée Générale. En effet les réassortiments de tenues seront dorénavant possibles chaque fin d'année à la condition qu'il y ait au moins 10 unités à commander auprès de notre fournisseur.
Pour la présente commande, les tarifs et conditions sont les mêmes que ceux fixés en novembre 2017.
Merci d'utiliser le bon commande ci-joint, et de l'adresser à Jean EVEN.

commentaire(s) - Poster un commentaire


Les bruits de roue librePosté le 21-05-2018
à 23:11:58

Échappée au long cours... et jusqu'au bout

De source bien informée, "La Gazette" a appris qu'une bonne dizaine de cyclos de Saint Avé ont pris le départ dimanche dernier de la cyslosportive "La Maurice QUENTIN" chère à notre ami Sébastien.
Ils ne sont pas venus pour faire de la simple figuration, puisque on a retrouvé trois d'entre eux dans une échappée de six qui s'est formée assez rapidement au trentième kilomètre.
On ne dit pas si les sept équipiers restés dans le peloton ont mis leur science et leur expérience de la course en exergue pour neutraliser les contre-attaques et casser l'organisation des relais de chasse. On a toutefois du mal à les imaginer "pépères" dans les roues.
L'échappée a tenu jusqu'au bout et a duré 85 km et excusez du peu à 36,58 km/h de moyenne pour 1 248 m de dénivelé.
Mais qui étaient donc les trois échappés de Saint Avé ? L'information a échappé à "La Gazette", il y aura certainement des bruits dans les pelotons pour nous le dire. Des bruits de roues libres... bien sûr.

Samedi 9 juin : "La Eloi TASSIN" à Vay (44)

En guise de revanche, ceux qui ont manqué la "bonne" à Locminé pourront se rattraper dans 15 jours à Vay lors de la "Eloi TASSIN".
Eloi TASSIN originaire de VAY, il a été Champion de France professionnel 1945, vainqueur du Grand Prix des Nations, vainqueur d’étape sur le Tour de France, équipier de Jean Robic en 1947.
Cette année encore 2 parcours chronométrés au départ de VAY sont proposés, 95 km avec 873 m de dénivelé et 130 km avec 1 335 m de dénivelé. Cette dernière épreuve est inscrite au "Trophée de l'Ouest". Pour ceux qui ne sont pas intéressés par le chronomètre il y a aussi une rando de 80 km.
Les bénéfices de l'épreuve seront reversés au profit de AMIGO, Vaincre la Mucoviscidose et Souffle d'Espoir.
En savoir plus, notamment sur les parcours et les inscriptions. Et si vous voulez voir comment cela se passe, cliquez ici.

Dimanche 10 juin : "La Rando familiale LECLERC"

Le lendemain à Vannes ce sera la maintenant traditionnelle "Rando Familiale LECLERC". L'épreuve n'est pas chronométrée, mais n'en est pas moins rapide pour les premiers.
Départ sur le parking du magasin à partir de 8H.
Inscriptions à partir de 7H 30 dans la galerie marchande. Une souscription volontaire liée aux inscriptions sera versée au profit de vaincre la mucoviscidose.
Pour les cyclos de Saint Avé, rendez-vous sur place pour un départ effectif à 8H.

commentaire(s) - Poster un commentaire


ReportagePosté le 13-05-2018
à 22:48:36

Il nous raconte son "TRO BRO LEON" !

Il a fait le dernier "Tro Bro Léon, sous les couleurs des Cyclos de Saint Avé. Il l'a fait sans aucune casse. Il l'a fait avec beaucoup de sensations et il a accepté de partager avec nous cette belle séquence sportive.
Il le fait de fort belle façon, dans un style imagé et précis. Il nous emmène dans sa roue, ça frotte dans certains passages, on sent presque la poussière et les tressautements...
Merci Gérard d'avoir partagé ce moment.
Accrochez-vous à sa roue, c'est une bonne roue !

"Après une bonne nuit, passé à l'hôtel "Au bout du Monde" au CONQUET, j'ouvre les rideaux, le temps est brumeux. Je vais prendre mon p'tit déj. Je croise les doigts : "Pourvu qu'il ne pleuve pas!".
Aller, c'est parti, direction LANNILIS par la côte de Portsall pour un départ prévu à 13h30.
Midi, prise de dossard, il fait un soleil radieux.
Nous serons plus de 500 cyclos au départ avec quelques représentants du Royaume Uni, d'Espagne, de Hollande, de Belgique, du Luxembourg...
Ca y est, c'est lancé pour 110 bornes, l'allure est rapide, heureusement j'ai déjà effectué une bonne dizaine de kilomètres pour me mettre en jambe.
BOURG-BLANC approche, je suis bien calé dans les dix, vingt premiers avant le 1er ribin. Il y en aura 12.
Nous prenons les deux voies de la chaussée bien que la circulation ne soit pas fermée aux automobilistes !....
On tourne brusquement à gauche, nous entrons dans le secteur 12. On roule à bloc et dans un virage une voiture à l'arrêt. J'ai juste le temps de passer à droite et de voir deux jeunes filles en effroi à l'intérieur. J'entends du bruit derrière moi, il y aura de la casse.
Maintenant, nous prenons la direction de PLOUVIEN, le peloton s'est reformé. Tout va bien.
Plus difficile pour moi sera le secteur 10 avant LESNEVEN, car plus technique. Je sens que je n'ai pas d'adhérence et que je négocie mal les virages. Effectivement, on me met à la faute et je pars sur le bas côté boueux.
Je perds beaucoup de vitesse et j'ai du mal à relancer. Je suis trop gonflé 7,5 bars pour 73 kg. De plus, j'ai dû remettre mes anciens pneus de 23 car les 25 passent trop prés du cadre. Enfin sorti du ribin, je dois faire l'effort pour revenir sur l'avant.
Ca s'est brusquement calmé avant de reprendre de plus belle car un petit groupe est sorti à l'avant. Pas pour longtemps, car le vent des abers est de face. On longe la côte de MENEHAM et ces superbes plages de sable blanc entre des blocs de rochers polis par le vent et la pluie.
Après GUISSENY, nous abordons le secteur 8 au kilomètre 70.
J'aperçois devant moi une colline. Je ne me méfie pas assez car ça va vraiment grimper, un raidar à plus de 10%. Je coince, je passe tardivement le petit plateau et déjà nous abordons coup sur coup les secteurs 7 et 6.
Ce dernier est long et semé d'embûches avec des trous et du sable. Je ne sais pas de quel côté aller, un coup à gauche, un coup au centre, puis à droite. Ca casse de partout, il y aura des crevaisons.
Je me retrouve dans un 2éme groupe. J'ai déjà laissé beaucoup de forces, je mange, je m'accroche et j'essaie de récupérer à l'abri du vent.
Secteur du château, le n°3, terrible, que des trous, ça secoue de tous les côtés. Je n'arrive pas à suivre alors que tout laissait penser le contraire sur la route. Merde, j'ai pris 5 mètres qui se transforment en 10, voire 20 mètres à la sortie de ce secteur.
Je ne pourrai pas rentrer, j'attends du renfort de l'arrière, ça revient.
Nous abordons l'avant dernier, celui de la ferme où je suis passé en reconnaissance.
Nous passons d'abord dans un tunnel à troupeaux en pleine descente, il fait noir, sensations assurées.... Puis après un virage à gauche, ça grimpe. J'ai bien anticipé en mettant le petit plateau. Beaucoup de coureurs "Pros" passeront ce secteur aussi sur le petit plateau. Ouf, pas décroché, je vais pouvoir terminer avec ce petit groupe.
Le secteur 12 ne présente pas de difficulté majeure si ce n'est qu'il y a plusieurs virages à négocier.
Je suis ravi d'avoir réussi à finir sans dommage.
Il est 16h 56 sous la banderole et prêt à recommencer l'année prochaine si la forme me le permet.
Je suis cramé, je me suis mis minable et raide comme un bout de bois. Le dos et les cervicales ont morflé.
Après une bonne nuit chez PAUL l'aubergiste de LANHOUARNEAU et un bon massage, je suis prêt à reprendre le vélo pour aller voir les coursiers passer les ribinou.
Vainqueur, Christophe LAPORTE de Cofidis, devant l'inépuisable Damien GAUDIN de Direct Energie.
Dommage, il ne fera pas le doublé".


Gérard LE CARS

commentaire(s) - Poster un commentaire


E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation) - Propulsé par 1TwoNews