Rechercher

Ultra chroniquePosté le 31-08-2018
à 17:05:49

L'ultracyclisme : un ultra challenge pour des ultras cyclos !

La semaine dernière "La Gazette" évoquait l'épreuve extraordinaire dans laquelle notre copain de club Loïc LEPAGE s'est lancé. Une course autour de Monde à la voile, sans escale, en solitaire et à l'ancienne.
Aujourd'hui nos évoquerons la première édition de la "Race Accros France". [Course à travers la France].
Ces deux épreuves ont en commun de sortir du commun...!
Ce sont des courses en solitaire, en complète autonomie, sur une distance "ultra longue". Elles peuvent toutes les deux être suivies en direct à partir de son ordinateur grâce au "Tracker GPS". Essayez en suivant Loïc.
La première "Race Accros France" est partie le 16 août dernier de Mandelieu-la-Napoule (06). L'arrivée s'est faite au Touquet ((62), après avoir passé 25 points de contrôle à travers toute la France et notamment à travers les Alpes, soit une distance de 2 600 kilomètres pour 40 000 m de dénivelé à réaliser en moins de 9 jours. Il a fallu pour cela rouler jour et nuit, dormir très peu, se nourrir et s'abriter seul sans aucune assistance.
Le vainqueur, Laurent BOURSETTE, est un Français de 48 ans, originaire de Grenoble. Il a couru les 2 600 km en 6 jours, 2 heures et 18 minutes à la moyenne de 17,02 km/h repos et sommeil récupérateur compris.

Quinze concurrents, on les appelle les "Finishers", sur les vingt cinq partants sont arrivés au bout, dont 3 hors délais (+ de 9 jours).
Ainsi "l'ultra cyclisme" est entrain de se développer en France.
Au mois de mai dernier le "Gravel Tro Breizh" (1000 km pour 12 200 m de dénivelé était également organisé pour la première fois. Stéphane de "Trek Bicycle Store Vannes" y a brillé, il peut vous faire part de son expérience. Cette nouvelle discipline semble être sans limite, et l'on voit émerger un peu partout dans le monde des "Transcontinentales" sur des distances de 3000 à 6000 km.
A quand un maillot vert de Saint Avé au départ de telle course ? Cela viendra un jour !
Les "Finishers" de Paris-Brest-Paris et autre Bordeaux-Paris, ont déjà flirté avec cet ultra-cyclisme... de là à l'épouser ?
JY.LP

commentaire(s) - Poster un commentaire


La vie du ClubPosté le 20-08-2018
à 18:51:06

Il ne sait pas qui a gagné le Tour et il commence à avoir soif !

Depuis le 1 er juillet, notre ami Loïc LEPAGE navigue en solitaire à bord de "Laaland", un bateau de 10,05 mètres.
Avec 17 autres concurrents, il s'est lancé le 1er juillet dernier des Sables d'Olonne dans une course en solitaire , à la voile, autour du monde, la "Golden Globe Race 2018".
Bien que naviguant sur le plus petit des bateaux, il se trouve, pour employer un terme cycliste, au milieu du paquet en bonne place. Tout va bien donc, mais il se heurte cependant à deux difficultés majeures :
  • - Sa radio HF.SSB qui devrait lui permettre d'avoir notamment des informations météorologiques fonctionne très mal. Cela l'empêche d'avoir des échanges avec les autres concurrents et avec le monde des terriens. C'est ainsi qu'il se demande encore qui a gagné le dernier Tour de France.
  • - Ses réserves d'eau douce s'épuisent et il attend désespérément la pluie pour pouvoir récupérer quelques litres du précieux breuvage, vital dans ces conditions.
A part cela, le moral est bon et "Laaland" se comporte très bien.
Il est dans l'Atlantique sud, près de la pointe du continent Africain et se rapproche du "Cap de Bonne Espérance" et de l'océan Indien.
Il pourrait donc être contraint de faire escale à "Cape Town", si d'ici là il ne parvient pas à récupérer de l'eau de pluie et alors même que cette ville manque aussi cruellement d'eau. S'il fait escale, il ne pourra plus figurer au classement final, mais il pourra toutefois continuer la course.
Loïc a pu donner ces informations grâce à une liaison satellite qu'il a une fois par semaine avec les organisateurs. Ecoutez la dernière vacation radio, elle date du 15 août, les 2 premières minutes sont en anglais, les suivantes en français.
Les cyclos de Saint Avé, qui en connaissent plus d'un rayon en matière de course sous la flotte, passent à Loïc un amical bonjour, avec tous leurs encouragements et... en lui souhaitent une bonne saucée !

Ils ne savent pas quand ils enfourcheront leur vélo !

Les trois copains de club qui ces dernières semaines ont payé cher leur passion du vélo vont mieux.
On a aperçu Patrick PIN devant le "Welcome" dimanche matin. Il n'avait pas son vélo, mais il commence à y penser.
Pas de nouvelles fraîches de Patrick CHARLES, mais «pas de nouvelles bonnes nouvelles !»
Julien HERVIO est déjà sur ses deux pieds, mais encore avec un corset et toujours avec le sourire.
Bon rétablissement à tous les trois et à bientôt sur un vélo !.

Photo : GGR - La Gazette * Photo prise sur son bateau lors de son passage au large de Lanzarote dans les îles Canaries.

commentaire(s) - Poster un commentaire


La vie du ClubPosté le 15-08-2018
à 17:10:30

Salut Jean Claude...!

Jean Claude DREYFFUS, cyclo de Saint Avé, nous a quitté cette semaine des suites d'une longue maladie.
Pour lui rendre hommage "La Gazette" redifuse une chronique qui lui était consacrée, il y a un peu plus d'un an, le 17 mars 2017.

Je me souviens... La belle échappée !

En Juillet 2016, "La Gazette" proposait d'ouvrir une nouvelle rubrique "Souvenirs... Souvenirs !"
Alors que les manifestations vintages se multiplient, le but était de laisser à chacun la possibilité d'évoquer une page de son passé de coureur. Nous écrivions : A un âge où l'on a tendance à regarder son avenir dans le rétroviseur, évoquer ses courses, c'est évoquer sa jeunesse, des tranches de vie où en pleine possession de ses moyens, tourné vers l'avenir et de fait plein d'avenir et d'enthousiasme dans un contexte bien plus porteur qu'aujourd'hui rien ne pouvait nous arrêter. C'est évoquer des moments forts d'émotions ou de déceptions mais des moments qui marquent et que l'on oublie pas.
Certains le font régulièrement sur Facebook. Il est vrai qu'il est bien plus facile, sur ce réseau que dans "La Gazette", de mettre en ligne des photos et de les commenter.
Cependant l'un d'entre nous, Jean Claude DREYFFUS, (75 ans) après qu'une ancienne gloire, Jean Paul PARIS, lui ait remis une coupure de presse de l'époque, s'est laissé aller à un moment de nostalgie. C'était du temps où les coureurs locaux, Jackie BOTHEREL et Pierre LE BIGAUT (*) étaient encore amateurs et où une victoire au "Trophée Peugeot" pouvait ouvrir les portes du professionnalisme.
Ce trophée fut en effet une référence nationale tout au long des années 60. Il prendra fin en 1972 par son association au Tour de l'Avenir. L'éliminatoire de l'Ouest se déroulait cette année-là à Rennes, c'était en 1964.
Au 82 ème kilomètre, 7 hommes précèdent le peloton avec 55 secondes d'avance. La photo illustrant cet article montre l'échappée. On y aperçoit dans l'ordre notre ami Jean Claude DREYFFUS, paré d'un flambant maillot Peugeot blanc à damiers, suivi de DUCHEMIN, PARIS, qui gagnera, DELHAYE, qui finira deuxième, BOSSARD, et HERVE. L'échappée formée au kilomètre 68, a fait voler en éclats le peloton.
Au 128ème kilomètre sur une attaque de PARIS, alors que seul DELHAYE résistait, Jean Claude lâchera prise et se retrouvera à 1' 50" en compagnie de Pierre LE BIGAUT. Jean Claude finira cette course à la 11 ème place à 2' 23", dans le groupe de contre-attaque qui s'était formé. Ce n'était rien qu'un bout de journal des années soixante.
Mais pour Jean Claude, relire le déroulé de cette course dont il avait d'ailleurs oublié les détails, ainsi que l'évocation de tous ces coureurs aux brillantes carrières sportives, provoqua chez lui une émotion certaine et un moment de nostalgie qu'il a demandé à partager dans "La Gazette".
Les bonnes choses, sont encore meilleures partagées.
Merci Jean Claude d'avoir ouvert la voie de cette nouvelle rubrique.

PS : (*) La Gazette a fait une confusion au sujet de Pierre LE BIGAUT. Il ne s'agissait pas de Pierre LE BIGAUT, brillant coureur Breton, professionnel de 1981 à 1987, mais d'un homonyme de la génération précédente qui participait à cette course mais ne devint pas professionnel. Merci à Pierre LE DIRACH - un grand connaisseur - d'avoir attiré mon attention sur cette erreur.
JY.LP

Photo : JC DREYFFUS - "La Gazette"

commentaire(s) - Poster un commentaire


Critériums d'après TourPosté le 06-08-2018
à 08:16:29

Il a couru avec un pro... un vrai !

"La Ronde des Korrigans" est le dernier des critériums d'après Tour organisé en Bretagne. La course, gagnée par Tony GALLOPIN devant ALAPHILIPPE s'est déroulée mardi dernier à CAMORS.
Je me souviens, je devais avoir 6-7ans, j'étais juste à côté de Louison BOBET, j'aurais même pu le toucher, mais je n'aurais jamais osé.
Devant son coffre de voiture, il finissait de s'habiller en enfilant ses chaussures. j'avais été impressionné par sa tenue impeccable. Des chaussures noires à trous, avec des chaussettes ultra blanches, des jambes bien musclées et surtout un maillot blanc cerclé de couleurs, celui de Champion du Monde.
Des plus grands que moi, lui ont demandé de signer une page de "Miroir-Sprint" et il avait accepté avec simplicité. C'est là que j'ai découvert ce qu'était un autographe.
Le lendemain, toute ma rue savait que j'avais vu... en vrai ! Louison BOBET et qu'il avait gagné en nocturne le circuit du lac du Linquin à Perros Guirec.
Qu'en serait-il aujourd'hui ? Serait-il sorti de sa voiture ou alors d'un super bus sophistiqué, entouré de barrières, loin du public ?
Heureusement à Camors il y avait encore cette convivialité, cette amitié festive qui caractérise les critériums d'après Tour.
On a même vu dans la gentleman qui précédait la course, un gaillard de plus de 50 ans retrouver un peu de son âme d'enfant associé à un coureur professionnel : Jérémy ROY, de la Française des Jeux.
Ce gaillard, c'est notre Président, Patrick CHEVILLARD, qui a vu ainsi une partie, toute petite partie, de ses rêves de gosse se réaliser : "Courir un jour avec des pros... des vrais !".

URGENT ! On recherche des bénévoles pour le Grand Prix de PLOUAY

Le Club a été sollicité pour assurer la sécurité lors du passage des coureurs de l'ex "Grand Prix de PLOUAY" aujourd'hui appelé "Bretagne Classique Ouest France", qui traversera Saint Avé, le dimanche 26 aôut de 13H à 14H.
A ce jour il manque encore quelques bénévoles.
Merci à tous les volontaires de se signaler au plus tôt, auprès de Patrick CHEVILLARD : chevillardpatrick@orange.fr

commentaire(s) - Poster un commentaire


E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation) - Propulsé par 1TwoNews