Rechercher

Bruits de pignonsPosté le 01-04-2019
à 00:35:03

40 ème édition... un pré-programme à couper le souffle !

On sait que l'organisation d'une course cycliste demande un long travail de préparation. On sait aussi que comme toute entreprise ou manifestation sportive qui repose sur la présence d'un public, il est important d'être en recherche permanente d'adaptation à l'évolution des pratiques sportives, de réponse aux attentes du public et à celles des partenaires financiers et autres.
C'est ce qu'ont toujours fait les dirigeants de "La Route Bretonne" et c'est encore ce qu'ils se préparent à faire pour la 40 ème édition.
Le programme en préparation ne va pas vous décevoir et cela, même si les bénévoles devront apporter de nouvelles contributions.
Voyez-donc : la 40 ème édition, pour laquelle Eddy MERCX est pressenti comme invité d'honneur, devrait commencer le matin-même par l'organisation et pour la première fois à Saint Avé d'une course féminine toutes catégories sur le circuit de Lesnevé et sur dix tours.
A la suite, le Trophée Daniel ROBIN, sera organisé sur les mêmes bases que les années précédentes. (13 tours - juniors, 3 et 4).
La Route Bretonne, Souvenir Loïc Le Flohic quant à elle, partira toujours de GRAND-CHAMP, mais attention nouveauté, le parcours sera ponctué de trois secteurs de "ribinou" ou de "gravels" à l'image de la "Strade Bianca" en Italie, ou du Plateau des Glières lors du Tour de France 2018.
Ce troisième secteur traversera le bois de Kérozer. L'accès se fera par la rue du Lavoir. Les coureurs en feront tout le tour en montant sur la gauche sur une distance de 2,65 km et ressortiront par la même rue du Lavoir, avant d'emprunter la rue du Camp de César pour entrer sur le circuit près de l'arrivée.
La faisabilité a été testée et validée par un expert il y a tout juste trois jours. Le public Avéen aura droit à un spectacle nouveau sur un parcours qui pourrait bien être décisif à 40 km de l'arrivée.
Pour les élites amateurs se sera l'occasion de se confronter à des séquences de courses qu'ils retrouveront dorénavant dans le circuit professionnel.
Mais ce n'est pas tout. Autour de ces trois courses classiques, une manifestation, qui devrait s'appeler "Faites du vélo !", mais ce nom reste à confirmer, offrira au public diverses animations vélocipédiques.
D'ores et déjà, deux des six vélocistes de l'agglomération Vannetaise ont accepté de tenir des stands d'expositions derrière la Mairie après l'arrivée. Ils mettront des vélos électriques à disposition du grand public.
Entre les deux courses de l'après-midi, ils organiseront un contre la montre à vélo électrique pour tout public sur un tour du circuit de Lesnevé avec un départ toutes les 30 secondes. Les tenues seront libres et les plus belles seront récompensées.
Par ailleurs l'équipe "Vital Concept B&B Hôtels" a été contactée mais n'a pas encore donné de réponse, pour ouvrir son bus coureurs et son camion technique aux visiteurs.
Et ce n'est pas fini. Sur le parking de la Mairie sera organisé dans l'après-midi une course de draisiennes pour les enfants de moins de cinq ans.
Enfin et c'est un détail qui peut avoir son importance, les gilets de sécurité portés par tous les signaleurs bénévoles seront estampillés "Route Bretonne" et seront verts fluo, aux couleurs du club, afin d'éviter toute confusion avec d'autres gilets visibles sur les ronds-points.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

commentaire(s) - Poster un commentaire


GravelPosté le 24-03-2019
à 20:37:55

Tout sur le "Gravel Tro Breizh 2019" !

Le lecture de la dernière chronique relative au "Gravel" vous a peut être convaincu que le vélo pouvait encore offrir des aventures inédites voire de nouvelles émotions.
Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde, le deuxième "GRAVEL TRO BREIZH" va prochainement passer devant notre porte, tout près de Saint Avé.
Départ et arrivée se feront à RENNES. Il ne s'agit pas d'une course avec classement, il s'agit simplement de décrocher un "Brevet".
Pour obtenir ce papier, c'est très simple. Il suffira d'être à Rennes le 5 mai 2019, puis de parcourir à travers sentiers ludiques, petites routes et larges chemins, quelques 1 400 km, pour 17 500 m de dénivelé positif à travers toute la Bretagne.
Vous devrez réaliser le parcours en moins de 180 heures, soit 7 jours et demi, sans aucune assistance, c'est à dire en autonomie complète.
Vous pourrez rouler et faire des pauses, quand vous voulez, où vous voulez. Vous ne pourrez pas vous faire héberger chez des parents ou amis, vous devrez faire les réparations vous même et manger où vous voulez en faisant soit un gastro soit un mac do ou alors un simple boulanger.
Vous pourrez dormir où vous voulez, en hôtel, sous tente ou à la belle !... et au bout de 7 jours vous connaîtrez toute la Bretagne, l'armor et l'argoat ! un peu plus de vous même, vous aurez vécu une véritable aventure et .... vous serez prêt pour Paris-Brest-Paris.
Pour en savoir plus : "Gravel Tro Breizh 2019"
Bike café : Bilan de l’édition 2018 : article paru le 28 mai 2018.

Photo AUBIN - Bike Café

=====================================================================

Bruits de pignons... sur les parcours 2019.

"La Gazette" vient de mettre en ligne la totalité des parcours 2019. Ils sont consultables en page d'accueil par le menu déroulant "Parcours 2019" ou en pages intérieures dans le pavé de gauche. Merci à Bertrand pour ce fastidieux travail. La sortie du 1er mai de 200 km avec un raccourci possible sur un parcours de 160 km vous sera présentée prochainement.

... sur les sorties des mardi et jeudi à Plescop

Les départs se feront à 8h 45 précise à partir du mardi 2 avril.

commentaire(s) - Poster un commentaire


Retour de manivellesPosté le 19-03-2019
à 19:38:24

Le Tour des Flaques

Et oui, encore une fois, nous avons tous hésité à prendre notre destrier pour aller se coltiner 80 km. La nuit avais été pluvieuse et même si nous n'avons pas eu de pluies ou presque, c'est un peu la même chose, car nous étions tous dans un état pitoyable au retour à Saint Avé, cependant, quel pied !!!
Un temps de flahute sur un parcours accessible à nous tous.
Un départ calme et sans accélération nous fait arriver tranquillement à la carrière Lotodé de Grand-Champ, sur le haut, les grands plateaux sont mis et comme le vent est tombé, la vitesse augmente de façon exponentielle, Plumergat arrive très vite et la descente vers Brandivy aussi. A partir de là, nous prenons la direction de Pluvigner, l'organisation devient plus limpide et malgré un petit incident dans le faux plat montant, on sent que la vitesse du groupe augmente comme la motivation des uns et des autres.
Une fois à Pluvigner, on déroule calmement mais fermement jusqu'à Malachappe, à partir de là, le vent se fait sentir un peu plus mais, le nombre de cyclos présents nous permet de ne pas en souffrir aussi, Landevant arrive très vite et sans douleur.
On engage alors la direction de Landaul, la montée vers La Chapelle St Michel et Landaul est assurée par les plus costauds mais tout est clair dans les relais et nous arrivons tous à Landaul sans problème.
De Landaul à Brech, on sent que le froid, l'humidité, le tempo ont rendu les jambes un peu plus dures pour beaucoup d'entre nous et le vent, devenu fort, est d'une aide précieuse pour mettre des braquets importants qui permettent d'arriver très vite à Brech.
Brech est avalé et nous rattrapons le parcours officiel dans le bas du chemin des Pierrots, là, notre kiné privé impose une montée virile qui laisse beaucoup d'entre nous penseurs voir méfiants pour les kilomètres à venir, Christophe prend les rênes sur le même tempo jusqu'à La Croix Percée.
Ça sent la poudre, avec ce vent fort latéral, une fois dans le dos, une fois, de côté, c'est à ce moment-là que le nombre de relayeurs devient moins important. Mais tout le monde l'assume dans un bel ensemble.
Le tronçon Sainte Anne d'Auray - La Villeneuve est intense et le vent provoque d'un coup un coup de bordure de quatre cyclos, ils se retrouvent devant avant d’être bloqué par....un stop.
Le groupe se reforme, à partir de là, la fatigue fait que tout le monde participe à l'avancement du groupe, chaque relais est d'une aide précieuse et fait du bien aux plus forts qui ont eux aussi besoin de récupérer à certains moments.
Plescop arrive vite et sans souffrance, nous attaquons tous ensemble notre "Mur de Grammont" à nous, à savoir, la montée vers le poteau de Saint Avé : dès le pied du mont, la vitesse augmente, nous sommes tous en prises... et finalement, à ce jeu-là, deux d'entre nous se dégagent du groupe à intervalles différents et terminent un parcours qui a laissé des traces de souffrances pour nous tous, mais au moins, une chose est sûre, pas de bon à rien dans le groupe.
Chacun a offert le meilleur de lui-même et c'est tout à leur honneur.
Le cyclo masqué

commentaire(s) - Poster un commentaire


Bruits de pignonsPosté le 17-03-2019
à 12:42:57

"La Gazette" insoumise !

A l'aube d'une nouvelle saison de compétitions cyclistes et alors que le printemps nous montre par quelques floraisons précoces qu'il est dans nos roues, voilà que "La Gazette" sent monter en elle des aspirations anti-conformistes et rebelles.
Oui "La Gazette" vous invite à laisser tomber votre vélo de route, à quitter les parcours habituels et à vous engager sur des voies moins connues des cylcos, mais prisées des marcheurs, des douaniers, des cueilleurs de champignons, voire des contrebandiers... d'autrefois.
Je veux vous parler de ces ballades en pleine nature, sur des vélos tout-terrains que l'on appelle "gravels".
Le gravel est encore peu pratiqué dans notre région qui pourtant ne manque pas d'atouts pour cela.
J'aurais bien aimer vous conter des histoires de gravels, mais comment faire si l'on a pas un vécu auquel se référer.
Alors, pour vous en parler, j'ai fait appel à un amoureux de cette pratique, il s'agit de Patrick VAN DEN BOSSCHE.
Il réside du côté d'Aix en Provence et de la montagne Sainte Victoire. Il est le créateur du site "Bike Café" - Le vélo autrement, et collaborateur de la revue "Cyclist France". C'est en 2015 qu'il a découvert et s'est pris de passion pour le gravel.
Il est tout autant séduit par les paysages traversés, que par son vélo gravel.
A vous de vous laisser séduire ou non.
Le premier article s'intitule : "Le gravel pour sortir du pret à penser", le second nous montre comment le gravel lui a fait "découvrir des chemins oubliés".
Bonne lecture et à la semaine prochaine.
Si l'actualité n'impose pas d'autres chroniques nous évoquerons la semaine prochaine, la "Gravel Tro Breihz 2019".
JY.LP
Photo : "Bikeradar"

commentaire(s) - Poster un commentaire


E.S.S.A. cyclos - 2006-2011 © - Tous droits réservés - réalisation : JSD (Arvor Formation) - Propulsé par 1TwoNews